Français  |  Accueil  |  English

Devis de traduction

Ce que votre demande devrait inclure

Envoyez le tout à devis@traduxi.com, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

N’oubliez pas qu’une traduction de qualité nécessite du temps; autant que la rédaction du texte de départ. Plus le texte est complexe, plus il sera long à traduire. En moyenne, un traducteur peut produire 2000 mots par jour, mais d’autres obligations peuvent réduire ce taux.

Bien estimer le coût de la traduction

(Tous les prix sont en dollars canadiens)

Le prix d’une traduction est proportionnel au nombre de mots du texte de départ. Si ce nombre n’est pas connu, le nombre de mots du texte d’arrivée sera utilisé dans le calcul final du prix.

Pour des textes courts (moins d’environ 200 mots), des frais minimaux de 40 $ seront exigés. Les courtes adaptations (slogans, références culturelles, etc.) feront aussi l’objet d’un prix forfaitaire indépendant du nombre de mots.

Le tarif par mot se calcule en fonction de la complexité du texte. Cette complexité provient de plusieurs sources :

Le prix demandé inclut la révision si vous décelez des erreurs dans la traduction. Si vous modifiez le texte de départ et désirez une nouvelle traduction (partielle ou complète), des frais s’ajouteront.

Un premier contrat de plus de 1000 $ nécessitera un acompte de 30 % de la valeur totale du travail.

Réduire vos coûts de traduction

Vous pouvez faire certains gestes pour limiter vos coûts de traduction.

Un original de qualité se traduira plus facilement. Les phrases longues ou ambiguës s’interprètent plus difficilement et entraîneront des coûts supplémentaires.

Un document n’a peut-être pas à être traduit complètement. Vous pouvez éliminer les sections non pertinentes ou les résumer et faire traduire ce qui importe vraiment.

Si vous suivez des normes de mise en pages et de présentation, il faut en faire part au traducteur pour qu’il puisse les intégrer dès le début du travail.

Dans le même ordre d’idées, si vous possédez des documents susceptibles d’aider le traducteur, des glossaires, des publications rédigées dans la langue d’arrivée, des sites Internet ou une version antérieure du document, n’hésitez pas à les proposer.

Si le traducteur a accès à une personne-ressource pour répondre à ses questions, le travail sera plus efficace. Le traducteur est le spécialiste de la langue et possède des connaissances dans certains domaines de spécialité, mais vous demeurez le véritable spécialiste du contenu.

Il existe généralement une corrélation entre le prix demandé et la qualité du service offert. Il est donc primordial de déterminer le niveau de qualité recherché. Une note de service interne pourra être traduite rapidement sans se préoccuper du style proprement dit, ce qui n’est pas le cas pour un prospectus ou un texte plus littéraire.

Pour un travail de longue haleine, une première tranche vous sera fournie en cours de travail. De cette manière, nous serons assurés que le style et le vocabulaire utilisés correspondent à vos attentes.

Et finalement, acquitter une facture à la réception évite les frais de retard.